ocene-hp_slider

Traitement des eaux de drainage en cultures hors sol avec le procédé d'oxydation avancée

13/05/2019 - Présent dans la filière végétale, OCENE dévoile une nouvelle réalisation dédiée à la production maraichère hors sol ; Le procédé d'oxydation avancée est le nouveau process pour le traitement des eaux de drainage.

La récupération et le recyclage des eaux de drainage en filière végétale

Eaux de drainage, sources d’économies et
de performance pour la filière végétale

ocene-activite-serriste_3

L’eau est un intrant important en production maraîchère hors-sol (tomates, concombres, fraises, poivrons).

Ne bénéficiant pas d’arrosage naturel (pluie, rosée), les plants sous serres peuvent vite manquer d’eau (d’autant qu’ils évoluent dans une ambiance chaude), donc la part en eau peut vite peser sur le budget d’une exploitation.

Monsieur Pervès, producteur de tomates sous serre en Bretagne, recherchait une solution pour faire des économies sur sa consommation d’eau et de fertilisants.

traitement_bacteriologique_procede_oxydation-avancee_serriste-maraicher-hors-sol-tomate

Le recyclage des eaux de drainage permet de faire des économies sur la consommation de fertilisants
et d’eau : 

 • En effet, cette eau de drainage contient des fertilisants qui peuvent être réutilisés.
 • De plus, même si cette eau provient de forage, il est important de réduire l’empreinte eau en protégeant les ressources en eau. 
 • ​Enfin, l’eau de drainage récupérée peut contenir des virus, des pathogènes, des champignons et des molécules de pesticides qui peuvent polluer l'eau et en altérer la qualité.

  • Une eau de qualité et une eau maitrisée sont des facteurs de performance et de sécurité sanitaire pour les producteurs sous serres.
     

Nouveau process de traitement bactériologique des eaux de drainage : le P.O.A

traitement_eau_vegetal_maraicher_serriste_bacteriologie_procede_oxydation_avancee_585

Le service recherche et développement OCENE a conceptualisé un nouveau process dans le traitement des eaux de drainages. 

Le procédé d’oxydation avancée, ou P.O.A, permet aux producteurs maraichers hors sol de recycler les eaux de drainage et ainsi de les réinjecter dans le circuit d’irrigation : 
 • Il a pour but d’éradiquer les virus, les pathogènes, les champignons et d’oxyder les molécules de pesticides.
 • Il combine le peroxyde d’hydrogène et la lumière ultraviolette (UV) pour générer les hydroxyles, qui sont un oxydant à très haut potentiel qui supplée l’action oxydante de peroxyde.

  • Ce procédé favorise la clarté de l’eau et par conséquent la puissance énergétique est moins importante par rapport à un UV seul.
     

Un process adaptable et générateur de performance

Realisations_ocene_avantages_liste
  • Performance : Économie d’eau / réduction empreinte eau
  • Sécurité sanitaire : L’oxydation avancée supprime 100 % des pathogènes, des bactéries, des virus et des molécules de pesticides
  • Adaptable à plusieurs volumes de traitement des eaux de drainage (4 à 10 m3)
  • Faible encombrement

ZOOM : ÉQUIPEMENTs & objectifs de résultats 

OCENE a installé un équipement standards sur skids : 

• Skid peroxyde + UV : 4 m3/h & Skid Peroxyde + UV : 6 m3 /h
• Skid Peroxyde + UV : 8 m3/h & Skid Peroxyde + UV : 10 m3/h

Objectifs de résultats du P.O.A :

• La combinaison de la Peroxydation avancée avec l’UV permet d’obtenir des rendements significatifs en termes de dépollution organique et microbiologique. 
• L’oxydation avancée supprime à 100 % les pathogènes, bactéries, virus et les molécules de pesticides.

  • Étude et dimensionnement sur-mesure réalisés par notre bureau d'études : contactez-nous

Tweeter Partager sur linkedIn Partager ce billet sur Facebook