ocene-metier-traitement_slider

Démanganiseur

La démanganisation se décompose en trois phases : oxydation du manganèse par du permanganate de potassium, filtration des oxydes formés et régénération du média filtrant.

Physico_chimique_demanganiseur_demanganisation
Garantie 1 an, pièces et main d’œuvre, hors déplacement

Bonbonne* 
Construction

de 100 à 500 litres

 

• Construction en résine armée en fibre de verre, sans soudure. 
• Revêtement intérieur anticorrosion de qualité alimentaire
• Crépinage inférieur et supérieur
• Pression d’utilisation : 6 bar maximum

Bac à sel régénérant

 

• Construction en polyéthylène alimentaire avec flotteur, tuyau d’alimentation et trop plein.

Volume : 100 litres - Diamètre : 480 mm - Hauteur : 670 mm

Vanne automatique
à ouverture multiple
en bronze

 

 

• Pression d’utilisation minimum est de 2 bar et maximum de 9 bars
• Débit de passage : de 0,5 à 8m³/h.
• Choix des jours de lavage.
• Adaptation des temps de lavage et de rinçage en fonction de chaque utilisation. Utilisation manuelle pour des interventions spécifiques.

Programmateur

électronique

 

 

Avec affichage permanent de la valeur sélectionnée :
• Heure.
• Volume restant.
• Cycle de lavage.

Charge produit

Média fitrant : HYDROLIT MN FS

*Bonbonne en fibre de verre avec pilotage automatisé.
Infos : Tous nos matériels sont testés en usine et fournis avec une notice d’utilisation.

Pourquoi ?

Le manganèse est présent, en quantité moindre que le fer, dans les roches. Son origine dans l’eau provient essentiellement de la dissolution des roches, et d’éventuels rejets industriels.
Le manganèse ne présente pas de risques pour la santé humaine mais il génère certains inconvénients sur le matériel et sur la santé des animaux : les dépôts obstruent les canalisations, bloquent les électrovannes et rendent la désinfection difficile, problèmes organoleptiques et risques de développement bactériens.

Voici sur quelques élevages, des exemples de conséquences : obstruction des canalisations avec problèmes liés au manque d’eau, problème d’efficacité des traitements médicamenteux, qualité bactériologique de l’eau due aux dépôts.

Comment ?

L’oxydation du mangenèse par l’air n’est pas possible car la réaction est très lente. On doit recourir à un oxydant plus puissant, comme le permanganate de potassium (KMnO4). Le permanganate oxyde le manganèse. Les oxydes de manganèse ainsi formés, se déposent sur le média filtrant.