ocene-metier-traitement_slider

Nitralec

La dénitrification se décompose en 2 phases distinctes : l'échange d'ions sodium des résines contre les ions nitrates de l'eau et à saturation des résines, régénération de celles-ci en ions sodium, à l'aide d'une saumure.

Physico_chimique_denitrification_nitralec
  • Tamis lavable
  • Qualité alimentaire
  • By-pass incorporé
Garantie 1 an

Bonbonne

 

 

Construction, sans soudure, en résine armée fibre de verre de qualité alimentaire
Pression d’utilisation 6 bar maximum

Bac à sel

 

Construction en polyéthylène alimentaire
Plancher, flotteur, tuyau d’alimentation et trop plein

Filtre à impuretés

Tamis lavable de 80 microns

 

Vanne

 

 

Automatique “co-courant” pour le lavage et la régénération des résines
By-pass incorporé

Infos :
• Installation et mise en route effectuées par notre service technique.
• Pour suivre au plus près la qualité de votre eau, utilisez les bandelettes de contrôle OCENE.

Pourquoi ?

La teneur en nitrates des eaux de surface ou des nappes phréatiques est parfois élevée : 80, 100 150, 200, voire 400 mg/L (la norme CE pour la consommation humaine est de 50 mg/L). Or, les animaux consomment 3 fois plus d’eau que d’aliment. Une forte teneur en nitrates engendre des troubles de santé chez tous les animaux ; seul les seuils de déclenchement varient d’une espèce à l’autre.

Quelques exemples des conséquences d’une eau riche en nitrate : problèmes de reproduction, mortalité des jeunes, troubles nerveux, problèmes rénaux, difficultés de croissance, problèmes digestifs, baisse du poids des oeufs, croissance ralentie, mauvaise assimilation des minéraux et vitamines, troubles nerveux...

Comment ?

L’élimination se fait par passage de l’eau sur des résines anioniques qui fixent les ions nitrates.

Pour assurer une dénitrification efficace, une analyse chimique complète et une étude technique sont indispensables.

Elles doivent être réalisées par un spécialiste du traitement de l’eau.